Titre professionnel de niveau III - Technicien·ne supérieur·e systèmes et réseaux

Certification

Titre professionnel de niveau III RNCP31115  “Technicien·ne supérieur·e systèmes et réseaux” inscrit au Répertoire National des certifications professionnelles de France Compétences et reconnu par l’État 

Présentation

Le·la technicien·ne supérieur·e systèmes et réseaux participe à la mise en service et au maintien en condition opérationnelle de l'infrastructure informatique. Il·elle intervient sur les systèmes et les réseaux, sur les éléments matériels et logiciels qui composent l'infrastructure, afin d'offrir aux utilisateurs et aux clients le niveau de service attendu par l'entreprise.

Le·la technicien·ne supérieur·e systèmes et réseaux assiste les utilisateurs dans l'utilisation de leur équipement numérique.

Il·elle contribue au développement des compétences des utilisateurs en expliquant les règles de sécurité et de bon usage des logiciels et des outils collaboratifs en ligne et apporte l'aide nécessaire à leur synchronisation.

Quotidiennement il·elle vérifie que les sauvegardes de tous les éléments de l'infrastructure (serveurs et équipements actifs du réseau) ont été réalisées, il·elle surveille tous les équipements systèmes et réseaux et les journaux de sécurité et réagit lorsqu'il reçoit des alertes.

À tout moment, il·elle peut être sollicité·e par le centre de services pour diagnostiquer et résoudre les dysfonctionnements relevant du système, du réseau ou de la téléphonie sur IP. Il·elle rétablit l'accès aux ressources partagées et aux applications.

Il·elle maintient et exploite le domaine ActiveDirectory et les ressources partagées.

À la demande de son responsable, il·elle crée, supprime ou modifie les moyens d'interconnexion des sites distants de l'entreprise.

Il·elle utilise les outils d'administration des différents environnements des services hébergés à l'externe et consulte les contrats pour rétablir ou améliorer le fonctionnement du service.

Il·elle maîtrise les langages de script afin de pouvoir automatiser de nouvelles tâches et faire évoluer les scripts existants.

Le·la technicien·ne supérieur·e systèmes et réseaux assure une veille technologique et réglementaire afin de maintenir ses compétences à jour et de tester les nouvelles technologies.

Son degré de polyvalence dépend de la taille de l'entreprise et de la complexité de l'infrastructure sur laquelle il intervient.

Lorsqu'il·elle travaille chez un fournisseur de services cloud, un éditeur de logiciels ou un fournisseur d'hébergement de sites web, il·elle assure l'exploitation quotidienne des serveurs, la mise en service de nouveaux serveurs, la mise en production des applications et des mises à jour de celles-ci.

Afin d'être opérationnel·le dans l'emploi, et par rapport au Cadre européen commun de référence pour les langues, le minimum requis est le niveau B1 en compréhension de l'écrit et en expression écrite et A2 en compréhension de l'oral et expression orale.

Le·la technicien·ne supérieur·e systèmes et réseaux est en contact avec le responsable technique, l'utilisateur à l'origine de la demande, les experts techniques et les fournisseurs des produits et services.

Le·la technicien·ne supérieur·e systèmes et réseaux travaille dans une entreprise de services du numérique (ESN) ou au sein de la direction des systèmes d'information (DSI) d'une entreprise, d'une administration ou d'une collectivité territoriale.

Il·elle travaille en équipe sous la responsabilité du responsable technique ou du directeur des systèmes d'information de son entreprise.

Dans le cas où il s'agit d'une ESN, cette activité peut nécessiter des déplacements chez les clients.

Des astreintes, le travail en horaires décalés ou les jours non ouvrés sont possibles.

Compétences visées

1. Assister les utilisateurs en centre de services

  • Mettre en service un équipement numérique.

  • Assister les utilisateurs sur leurs équipements numériques.

  • Gérer les incidents et les problèmes.

  • Assister à l'utilisation des ressources collaboratives.

2. Maintenir, exploiter et sécuriser une infrastructure centralisée

  • Maintenir et exploiter le réseau local et la téléphonie.

  • Sécuriser les accès à internet.

  • Maintenir et exploiter un environnement virtualisé.

  • Maintenir et exploiter un domaine ActiveDirectory et les serveurs Windows.

  • Maintenir et exploiter un serveur Linux.

3. Maintenir et exploiter une infrastructure distribuée et contribuer à sa sécurisation

  • Configurer les services de déploiement et de terminaux clients légers.

  • Automatiser les tâches à l'aide de scripts.

  • Maintenir et sécuriser les accès réseaux distants.

  • Superviser l'infrastructure.

  • Intervenir dans un environnement de Cloud Computing.

  • Assurer sa veille technologique.

Retourner en haut