Certification - Titre professionnel de niveau III - Développeur·se web et web mobile

Certification

Titre professionnel de niveau III RNCP31114  “Développeur·se web et web mobile” inscrit au Répertoire National des certifications professionnelles de France Compétences et reconnu par l’État 

Présentation

Le·la développeur·se web et web mobile développe ou fait évoluer des applications orientées web, ou web mobile ou les deux à la fois, en respectant les normes et standards reconnus par la profession et en suivant l'état de l'art de la sécurité informatique à toutes les étapes. Ces applications sont destinées à des internautes ou des salariés d'entreprise.

Le·la développeur·se conçoit la partie visuelle de l'application exécutée sur le navigateur côté ordinateur client. Il·elle ébauche la maquette des écrans de l'interface utilisateur et prévoit la navigation de l'application web ou web mobile. Il·elle code l'ensemble avec les langages de programmation web adaptés et une architecture applicative conforme aux bonnes pratiques du développement web et web mobile. Il·elle réalise la partie visuelle de l'application dans un premier temps de manière statique et en la rendant adaptable au contexte puis dans un deuxième temps capable d'interagir avec l'utilisateur de manière dynamique.

En fonction des besoins de l'utilisateur, il·elle peut installer et adapter une solution préétablie de gestion de contenu ou d'e-commerce.

Il·elle respecte les principes de sécurisation des interfaces utilisateur et prend en compte la charte graphique, ou les interfaces utilisateur standardisées, ainsi que les règles d'accessibilité.

À la suite ou en parallèle au développement de la partie visuelle, le·la développeur·se conçoit et code la partie back-end, c'est-à-dire exécutée côté serveur pour accéder aux données. Le·la développeur·se crée la base de données et développe les composants d'accès aux données pour pouvoir les afficher et les mettre à jour dans l'application web ou web mobile.

Si le choix a été fait de mettre en œuvre une solution de gestion de contenu ou d'e-commerce, il·elle développe des modules complémentaires pour adapter la solution choisie et installée au préalable.

Il·elle s'adapte en continu aux évolutions technologiques du secteur du développement web et web mobile. Pour assurer cette veille, l'usage de la langue anglaise est souvent requis pour la lecture et la compréhension de documentations techniques ainsi que pour assurer des échanges techniques au moyen de textes courts avec des développeurs distants pouvant être de nationalités différentes.

Il·elle peut travailler éventuellement à distance en tant que salarié d'une entreprise, ou pour un client de la société de services qui l'emploie, ou en tant qu'indépendant directement pour un client. Ses activités diffèrent selon la taille de l'entreprise. En PME, il·elle peut mener seul le développement d'un projet. Dans une grande structure, il·elle travaille soit au sein d'une équipe hiérarchisée sous la responsabilité d'un chef de projet, soit en équipe pluridisciplinaire.

Il·elle applique les normes de qualité logicielle de son entreprise ou de son prestataire de services. il·elle applique les recommandations de sécurité émises par l'Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information (ANSSI).

Les environnements de développement et de test sont prédéfinis par un Lead Developer ou un chef de projet.

Il·elle participe aux réunions de projet et aux ateliers de présentations utilisateurs.

Dans le cadre d'un développement en approche de type Agile, il·elle échange avec l'utilisateur ou un responsable de maîtrise d'ouvrage. il·elle est encadré éventuellement par un développeur plus expérimenté (lead developer).

Dans le cadre d'un développement en approche classique, il·elle n'a pas d'échange direct avec l'utilisateur et il·elle est encadré par un chef de projet.

Le·la développeur·se travaille en équipe. il·elle utilise notamment des outils de gestion de version et des outils collaboratifs. Selon le contexte, il·elle collabore avec d'autres développeurs, un ergonome, un web designer, un architecte logiciel, un testeur et avec le responsable de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) de son entreprise, de son client ou de son hébergeur.

Assurant sa mission dans des entreprises et des contextes professionnels divers, il·elle est mobile géographiquement et s'adapte aux nouveaux environnements de travail.

Compétences visées

1. Développer la partie front-end d'une application web ou web mobile en intégrant les recommandations de sécurité

  • Maquetter une application.

  • Réaliser une interface utilisateur web statique et adaptable.

  • Développer une interface utilisateur web dynamique.

  • Réaliser une interface utilisateur avec une solution de gestion de contenu ou e-commerce.

2. Développer la partie back-end d'une application web ou web mobile en intégrant les recommandations de sécurité

  • Créer une base de données.

  • Développer les composants d'accès aux données.

  • Développer la partie back-end d'une application web ou web mobile.

  • Elaborer et mettre en œuvre des composants dans une application de gestion de contenu ou e-commerce.

Retourner en haut