Rencontre avec Ali, réfugié afghan et futur technicien en assistance informatique

Ali est réfugié afghan, il a 22 ans et est arrivé en France en 2016. Il a suivi la formation “Technicien.ne en Assistance Informatique” à la fabrique de Vénissieux (région lyonnaise) entre novembre 2018 et mai 2019. Dans le cadre du programme Welcode, il a suivi des cours de français pendant la formation technique.

24 juin 2019 |
Rencontre avec Ali, réfugié afghan et futur technicien en assistance informatique

Comment avez-vous connu Simplon ?
Grâce à la Mission locale, qui m’a parlé de Simplon. J’ai postulé à la formation “Technicien.ne en Assistance Informatique” (TAI), puis j’ai commencé la formation.

Pourquoi avez-vous choisi de suivre cette formation ?
Parce que quand j’étais en Afghanistan, mon pays, j’étais déjà ingénieur informatique. J’adore l’informatique et je veux continuer dans ce domaine. Et c’est pour ça que quand je suis venu en France, il y a deux ans, j’ai expliqué mon projet à la Mission locale, et on m’a dit qu’il y avait cette formation. J’ai donc postulé à ce titre.

Cette formation vous plaît ?
Oui, bien sûr. Ça me plaît et cette formation m’a beaucoup aidé dans ma vie professionnelle. Et j’ai amélioré mon niveau de langue en français, j’ai fait connaissance avec les autres. Et avec la pédagogie active, on apprend en pratiquant et ça me plaît beaucoup, oui.

Allez-vous chercher du travail après la formation ?
Je suis en train de chercher une alternance dans ce domaine. Et si je ne trouve pas d’alternance, oui je vais travailler.

Vous sentez-vous prêt maintenant à trouver du travail ?
Franchement, c’est un peu difficile, mais ça va. Je pense que je pourrai me débrouiller.

Comment se passent les cours de français ?
Trop cool, je suis satisfait. Depuis qu’on est là, on a des cours de français. On en fait deux heures par semaine. Et la professeure nous corrige les phrases et nous aide pour des dossiers professionnels. Pour moi, c’est très important. Avec les problèmes d’orthographe en français, notre professeure nous corrige et on a travaillé il y a deux-trois semaines, sur comment on se présente au chef, en entretien. Et on pratique toujours, et elle nous donne des activités, de niveau B1 ou B2. Elle nous demande ce qu’on veut faire pendant les deux heures. On lui dit qu’on veut travailler la grammaire, les mots qu’on utilise en informatique. C’est important.

 

Retourner en haut