Jalal, réfugié syrien, apprenant TSSR à Saint-Gaudens en Occitanie : “J’aime le travail en équipe, et on travaille tout le temps en équipe !”

A l'occasion de la journée mondiale des réfugié.es, découvrez les portraits d'apprenant.es Simplon. Aujourd'hui, Jalal, réfugié syrien, apprenant Technicien Supérieur Systèmes et Réseaux (TSSR) à Saint-Gaudens en Occitanie.

19 juin 2020 |
Jalal, réfugié syrien, apprenant TSSR à Saint-Gaudens en Occitanie : “J’aime le travail en équipe, et on travaille tout le temps en équipe !”

Jalal est un réfugié syrien de 29 ans. Dans le cadre du parcours Welcode, il a suivi des cours de français à l’Alliance Française de Bordeaux avant de déménager à Saint-Gaudens pour suivre la formation TSSR. 

Pouvez-vous vous présenter ? 

Je m’appelle Jalal, je suis syrien, je suis arrivé en France il y a six ans. 

Que faisiez-vous avant de rejoindre Simplon.co ? 

Quand je suis arrivé en France, j’ai commencé à apprendre la langue afin de pouvoir continuer mes études. Ensuite, j’ai eu l’opportunité de m’inscrire à l’université de Nice Valrose en licence de Mathématiques et Physique Chimie mais ça ne me plaisait pas beaucoup. J’ai continué mes études à l’université de Bordeaux mais les cours étaient trop théoriques pour moi et j’ai arrêté. 

En fait, quand j’étais à l’université, j’avais le sentiment d’être très seul, j’étais à part, isolé et je n’avais aucune relation avec les étudiants parce que je parlais pas très bien le français, donc c’était difficile. 

J’ai ensuite cherché une formation et avec l’aide de l’association Wintegreat, j’ai pu rencontrer une psychologue du travail pour me guider, puis des chefs d’entreprises. C’est eux qui m’ont parlé de Simplon.co et m’ont conseillé de me renseigner sur leurs formations. 

Avant de rejoindre Simplon.co, connaissiez-vous déjà le numérique ? 

Depuis mon enfance, j’étais très attaché à l’informatique. Par exemple je réparais des PC, des box android, des portables et j'avais de l’expérience sur Photoshop, Adobe Visior. J’étais intéressé par tout ce qui concerne l’audiovisuel et le numérique. 

Pourquoi avez-vous choisi la formation TSSR proposé par Simplon.co ? 

J’ai choisi cette formation parce que j’ai trouvé qu’il y avait un lien avec ce que j’aimais faire. Avant je maitrisais l’exploitation de système Windows et j’avais un peu d’expérience sur Linux que j’avais envie d’approfondir. Avant de m’inscrire à cette formation, j’ai cherché sur internet et j’ai regardé des vidéos sur ce qu’était un TSSR et un réseau. Ca m’a vraiment aidé à avoir une image plus claire sur cette formation et j’ai trouvé que ça me convenait bien.

Racontez-nous votre parcours chez Simplon.co. 

Après des échanges téléphoniques avec des personnes de Simplon.co pour parler de ma situation, j’ai eu un entretien de recrutement par visioconférence avec les responsables de la formation. Elles voulaient connaître ma motivation et mon intérêt.

J’ai été accepté et on m’a proposé de faire le parcours Welcode pour m’améliorer avec la langue française. J’ai été inscrit à l’Alliance française de Bordeaux. J’ai passé deux mois là-bas, j’ai suivi les niveaux B2 et C1. J’ai obtenu le diplôme DELF de B2 mais je n’ai pas fini le niveau C1 car la formation technique a démarré. 

Qu’est ce qui vous plaît dans la formation TSSR ?

Quand j’ai commencé la formation, tous les jours on parlait de ce qu’on a fait, des problèmes rencontrés. Ca m’a bien plu parce que c’est comme si on avait cassé un mur. J’ai commencé à parler avec les autres, à me présenter. Je suis une personne timide mais avec cet exercice quotidien ça m’a aidé. 

J’aime le travail en équipe, et on travaille tout le temps en équipe ! Quand on rencontre des problèmes, on essaie de les régler ensemble, on parle, on échange et j’aime bien. 

Le formateur propose aussi des “veilles” et on doit faire des présentations sur des sujets spécifiques en lien avec TSSR devant les autres apprenant.es. A la fin des veilles, les apprenant.es donnent des conseils, disent ce qu’ils ont remarqué et proposent des corrections. Quand j’étais en Syrie, je n’avais jamais fait de présentation en public devant d’autres personnes et avant la première veille que j’ai faite, j’étais très stressé. J’ai appris à faire ces présentations et j’aime beaucoup maintenant. 

Pouvez-vous nous parler du métier de TSSR ?

Le TSSR c’est une formation assez rare, j’avais déjà cherché sur la région Nouvelle-Aquitaine mais je n’avais pas trouvé cette formation. C’est pour cette raison que je suis allé à Saint-Gaudens pour suivre cette formation. Le TSSR doit assister les autres utilisateurs pour mettre en place des équipements, gérer des incidents et exploiter un réseau local. On doit créer des domaines sur Windows et sur Linux, on travaille sur la sécurisation des accès internet, la configuration des services et leur déploiement. 

Que souhaiteriez-vous faire après la formation ?

Après la formation, j’ai envie de travailler pendant un an ou deux pour améliorer mes compétences et avoir plus d’expérience. Ensuite, je voudrais faire une autre formation Administration Systèmes et Réseaux pour me spécialiser sur le routage et évoluer professionnellement. 

En savoir plus sur le parcours Welcode et notre programme Migrations

 

Retourner en haut