Armelle : "Le digital offre une opportunité de faire les choses autrement"

N'attendons pas le 8 mars pour parler des femmes ! Découvrez le portrait d'Armelle, apprenante développeuse Web à Ouagadougou au Burkina Faso.

28 février 2020 |
Portrait d'apprenante Simplon : Armelle

Présente nous rapidement ton parcours avant Simplon

Avant Simplon, j’étais en formation en communication des organisations. J’ai suivi plusieurs formations et stages en animation des plateformes digitales, en Securité incendie, en gestion de la clientèle, en prise de parole en public, en gestion des ressources humaines... Sur le plan social, aimant servir ma communauté, j’ai intégré et je suis devenue membre du Rotaract Club Ouagadougou Arc-en-ciel pour les actions humanitaires, la camaraderie et la formation. Croyant fermement à l’entrepreneuriat féminin et à la prospérité de l’Afrique, j’ai été sélectionnée pour le CRL YALI DAKAR session 15 en Business and entrepreneurship.

Qu'est-ce qui t'a motivée à faire une formation dans le secteur du numérique ?

Ma passion pour le numérique constitue ma plus grande motivation à faire une formation dans ce secteur !

Est-ce que tu as rencontré des freins ?

Pour atteindre un objectif bien précis, les freins ne manquent pas. Seuls la persévérance, le courage et le travail te conduiront au succès.

Qu'est-ce que tu dirais aux femmes qui n'osent pas se lancer dans le numérique ?

Le numérique est perçu dans notre société comme un domaine réservé aux hommes. Moi je n’épouse pas cette idée. Je dirais simplement que c’est un domaine que les femmes doivent reconquérir, elles doivent trouver leur place dans cet écosystème en se réinventant, en mettant l’innovation et la créativité au centre leurs projets, car le digital offre une opportunité de faire les choses autrement.

A l’occasion de la journée pour les droits des femmes, j’invite toutes les femmes à ne pas se mettre de barrière. J’invite les femmes à entreprendre dans le domaine du numérique, ce secteur bourré d’opportunités où la créativité et la liberté sont mises en exergue, où nous pouvons facilement réussir si nous sommes curieuses et nous intéressons à ce qui se passe autour de nous. J’invite toutes les femmes à l’occasion de cette journée, à être maître de leur destin à travers le numérique !

Quels sont tes projets pour la suite ?

Avec cette formation, j’aimerais apprendre à écrire des programmes informatiques nécessaires à la bonne marche d’un site Internet, savoir concevoir des logiciels, accroître mes compétences en culture web et internet. Et d’autre part, à la fin de cette formation, j’aimerais travailler dans une entreprise dans le domaine numérique, plus précisément en tant que développeuse web et pouvoir réaliser mon projet, celui de la digitalisation des restaurants au Burkina Faso.

 

Retourner en haut