Interview de Marie Aubé, chargée d’affaires à la Direction de l’Engagement d’Entreprise chez BNP Paribas, partenaire de Welcode

Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin

Le projet Welcode est soutenu par de nombreux partenaires : entreprises, fondations, structures de l’état.

La BNP Paribas soutient les projets à destination des personnes réfugiées chez Simplon.co depuis 2016, sur de très nombreux aspects : embauche d’apprenant.e.s, soutien financier, mise en relation avec d’autres acteurs. Il s’agit d’un exemple de partenariat global, sans lequel le projet ne pourrait fonctionner.

Pour en parler, nous avons interviewé Marie Aubé, chargée d’affaires à la Direction de l’Engagement d’Entreprise chez BNP Paribas.

 En quoi consiste le partenariat entre Simplon et la BNP Paribas sur le recrutement d’apprenants réfugiés ? 

BNP Paribas s’est engagée en 2015 à favoriser l’inclusion des personnes réfugiées en Europe.

En France, notre partenariat avec Simplon s’est construit en deux étapes.

Tout d’abord à travers un mécénat financier : entre 2016 et 2018 la banque de détail en France de BNP Paribas a parrainé trois promotions de la formation numérique Refugeeks [projet pilote avant Welcode] à Montreuil. En 2019, le mécénat a été renforcé grâce au soutien de la Fondation BNP Paribas, avec l’ambition d’accompagner 280 personnes réfugiées dans leur insertion professionnelle entre 2019 et 2021.

Puis, pour aller plus loin dans notre ambition d’intégration professionnelle, nous nous sommes ensuite engagés à accueillir au sein de nos propres  équipes IT des simploniens en alternance. En septembre 2017, ce sont donc 6 alternants réfugiés d’origines diverses (Tibet, Rwanda, Tchad, Guinée, Soudan, Ethiopie) qui ont rejoint nos équipes IT basées à Montreuil. Tout au long de leur  apprentissage chez BNP Paribas ils ont été accompagnés par des tuteurs formés à cet effet. La promotion 2017/2018 s’est déroulée sur 15 mois de septembre 2017 à novembre 2018 et l’alternance s’est terminée avec la passation du titre professionnel Développeur logiciel niveau III (équivalent bac+2).

Cette expérience a été concluante puisque le service IT s’est réengagé sur le recrutement de 7 alternants en 2019.

Quels enseignements en tirez-vous ? 

Le processus de recrutement s’est déroulé conjointement avec l’école Simplon, les chargés de recrutement et les équipes métier. Nous étions face à des profils avec des parcours professionnels variés, mais qui avaient en commun le même enthousiasme, une grande volonté d’apprendre, de découvrir des nouveaux  environnements. Ils se sont montrés très vite très impliqués et engagés et nos collaborateurs les ont accueillis avec beaucoup de bienveillance. Cette alternance a permis aux simploniens d’intégrer l’entreprise progressivement. Si à la fin des 15 mois, les alternants réfugiés n’avaient pas tout à fait le niveau technique requis pour être recrutés au sein de notre équipe IT, notamment car le langage appris chez Simplon n’était pas celui utilisé chez BNP Paribas et leur niveau de français était parfois trop juste, nous leur avons en revanche proposés à tous de poursuivre sur un BAC + 4 en alternance via l’école Aston. Quatre d’entre eux ont accepté, tandis que les deux autres ont souhaité aller directement sur le marché du travail.

Le premier pilote nous a donc permis d’identifier quelques pistes d’amélioration. Par exemple, mieux préparer le matching en amont pour que les profils correspondent mieux aux besoins de BNP Paribas, ou encore être attentif à la question du logement : dans le cadre de l’alternance, il est nécessaire de créer un lien avec les assistantes sociales de l’entreprise mais aussi de solliciter l’OPCA qui est un partenaire potentiel pour la recherche et l’obtention d’un logement.

Suite à ce premier pilote, il a été décidé avec Simplon de proposer une formation complémentaire aux nouveaux candidats, avec une certification en français et un apprentissage accéléré de Java (langage utilisé chez BNP Paribas). 

Quelles sont les pistes de développement ? 

D’autres équipes de BNP Paribas se sont rapprochées de Simplon suite au partenariat initié avec la Banque de détail. Des simploniens ont par exemple rejoint les équipes de Personal Finance, ou encore notre pôle dédié à l’intelligence artificielle.

Nos besoins IT étant limités et essentiellement concentrés en Ile-de-France, l’objectif est dorénavant de mobiliser notre réseau de partenaires et/ou clients, en partageant notre expérience auprès d’autres entreprises, comme j’ai pu le faire auprès de RTE.

Nous voulons dans les mois à venir donner en particulier de la visibilité aux différentes fabriques de Simplon en régions, en les connectant à nos clients PME qui ont des besoins IT partout sur le territoire. A Bordeaux, il est ainsi prévu une rencontre très prochainement avec des PME locales pour trouver des débouchés en alternance aux simploniens bordelais.

 

 

Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *