La ludification dans le processus de recrutement : une approche valorisée par Simplon.co

Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

Le monde d’aujourd’hui n’a jamais été historiquement aussi ouvert, les différences culturelles sont des richesses qui se cultivent, les émotions se partagent sur internet, le savoir est en libre service sur les réseaux et pour autant nos approches du recrutement n’ont que trop peu évolué. Le mode de recrutement de nouveaux profils s’adapte, tend à suivre les évolutions de son monde dans le fond mais dans la forme, reste le même, c’est à dire : définition d’un besoin de compétences en entreprise, rédaction d’une fiche de poste, diffusion de l’offre, entretiens d’embauche, début de la collaboration.

Pourquoi vouloir repenser la notion de sourcing et de recrutement ?

Partant de ce constat d’un changement minime d’une approche correspondant à une majorité et non à la totalité, certain.e.s ont tenté d’aborder la question du recrutement et de la mise en avant des compétences de manières différentes. Ainsi, il est  particulièrement passionnant de s’intéresser à la notion de ludification et à sa mise en application lors d’un recrutement, afin d’apprécier la candidature sous 2 aspects : les savoirs professionnels et les savoirs sociaux. Simplon.co a fait ce choix de part les profils des candidat.e.s ciblés.

Quels objectifs ? Quel but pour cette approche différenciée chez Simplon.co ?

Simplon.co, organisme de formation aux métiers du numérique, a basé le mode de recrutement des promotions sur une découverte des compétences sociales des candidat.e.s avec une mise en situation en groupe de travail et sur trois typologies d’entretiens individuels. Le but final étant de constituer une promotion homogène avec des personnes répondant aux critères ci-après :

  • capacité forte à travailler en équipe
  • autonomie
  • force de proposition
  • persévérance
  • capacité à s’exprimer clairement

Prendre part à une formation Simplon.co est une expérience humaine inoubliable pour son caractère TRÈS exigeant en terme de mobilisation individuelle, de temps passé entre apprenant.e.s, en mixité des rencontres,  pour cette ambiance unique de travail ; et enfin, pour le plaisir qui ressort de la conscientisation de sa montée rapide en compétences techniques. Simplon.co est convaincu que l’apprentissage doit répondre aux intelligences multiples, ainsi le cerveau étant un être humain comme un autre, il aime à s’amuser.

S’amuser et être recruté ? Qu’entend-on par ludification, mise en situation ?

Sivasailam Thiagarajan (Président “The Thiagi Group” de l’université de Bloomington, Indiana) et Jane McGonigal (Chercheuse à l’Institut pour le Futur – Palo Alto, California) sont convaincus que si une tâche est peu motivante, peu amusante, la ludification de l’apprentissage et de la mise en situation est un moyen de mettre en valeur ce qui nous définit dans nos actions. Bruno HOURST (enseignant, auteur d’ouvrages liés à l’approche de la pédagogie) a ainsi écrit :

“Le jeu est une manière d’être et d’agir à la fois efficace et libératrice : bref que le jeu, quelque part, est inséparable de la nature humaine”.

La ludification consiste ainsi à employer des moyens et des méthodes pour s’amuser tout en travaillant, afin de faire ressortir, sur le critère des savoirs sociaux, ce qui nous définit, ce que nous sommes lors de la réalisation d’une tâche en groupe ou en autonomie. C’est précisément pour cette raison que la ludification, inscrite dans les étapes du jeu du recrutement, trouve sa place en complémentarité d’un processus ayant pour but la découverte poussée du candidat.

***

En conclusion, fort d’une expérience de quatre années avec plus de 2000 candidat.e.s découvert.e.s par un processus de recrutement alliant entretien individuel et mise en situation ludique, Simplon.co atteint à ce jour un taux d’abandon en cours de formation de 6% avec un taux de sortie positive de 78% à 6 mois, fin de formation. Ces résultats peuvent s’expliquer de différentes manières : pédagogie, accompagnement socio-professionnel, lien étroit avec l’entreprise, etc. Malgré cela, si le recrutement des profils en amont ne répond pas aux pré-requis des savoirs sociaux et des savoirs professionnels, les différents piliers de la stabilité du parcours des apprenant.e.s des formations Simplon.co seraient absents.

Aujourd’hui différents acteurs s’ouvrent à ce type de pratiques : entreprises publiques, entreprises privées, Grands comptes, TPE/PME “Start-Up”, etc. Le groupe La Poste, BNP Paribas, La Banque Populaire, GFI informatique, Zenika parmi tant d’autres ont fait le choix de cette approche différenciée en recrutant des profils issus des formations Simplon.co. Enfin les fondateurs de  la société “Gekko Sas”, convaincus de cette approche, sont actuellement en train de recruter 8 nouveaux collaborateur.ice.s passant d’une équipe de 16 à 24 personnes.

Et si on jouait… Sérieusement ?!

Norbert Jeff, NADIR – Responsable Parcours et Alternance Simplon.co

 

 

Partager Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager sur Linkedin Partager sur Google+

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *